Vendredi 17 mai 2024
AccueilNewsLes conditions météorologiques extrêmes menacent la réputation du Canada en tant que...

Les conditions météorologiques extrêmes menacent la réputation du Canada en tant que destination touristique

Impact des incendies sur le tourisme

Alors que le Canada cherche à revitaliser son secteur touristique suite aux années de restrictions liées à la pandémie, les incendies de forêt perturbent les déplacements et déplacent des résidents en plein été. Ces perturbations, qui soulignent les conséquences du changement climatique, pourraient ternir la réputation du Canada en tant que destination prisée.

Des incendies en Colombie-Britannique et dans les Territoires du Nord-Ouest en août, suivant ceux d’Ontario, de Québec et de la côte est au printemps, ont eu des conséquences majeures sur la saison touristique estivale.

Le défi de la reprise post-pandémie

Beth Potter, présidente et directrice générale de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC), évoque la sécurité des communautés touchées comme priorité. Toutefois, pour de nombreuses entreprises touristiques qui espéraient une reprise cruciale cet été, ces incendies constituent un obstacle de taille.

« Nous ne sommes pas encore à 100% de notre capacité. La pandémie a déjà fortement impacté le secteur. Les catastrophes climatiques ne font qu’aggraver la situation », déclare-t-elle à Global News.

Répercussions immédiates

Face à cette dévastation, le Premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, a temporairement interdit les déplacements vers les zones touchées par les incendies. La reprise des vols vers la région de Central Okanagan a également été annoncée après une interruption d’une semaine.

Walt Judas, directeur général de l’Association de l’industrie touristique de la Colombie-Britannique, souligne qu’il est encore trop tôt pour évaluer pleinement l’impact de ces incendies sur les entreprises, surtout en août, mois le plus prisé des touristes.

Enjeux de communication

Beth Potter ajoute que, malgré l’absence d’incendies dans certaines régions, les établissements touristiques doivent rassurer les visiteurs internationaux face à la couverture médiatique internationale des feux.

Risques pour l’économie touristique

Le Canada n’a pas été épargné par les phénomènes climatiques cet été, avec des inondations en Nouvelle-Écosse et des tempêtes dévastatrices à Ottawa. Ces perturbations climatiques mettent en péril l’industrie touristique, un moteur économique vital.

Pedro Antunes, économiste en chef au Conference Board du Canada, souligne que ces impacts climatiques pourraient menacer le statut touristique du pays à long terme.

Conversations autour des solutions

De nombreuses entreprises cherchent des moyens de renforcer leur résilience face aux phénomènes climatiques extrêmes. Potter indique que des discussions sont en cours avec les gouvernements pour renforcer l’infrastructure et s’adapter aux nouvelles réalités climatiques.

La question des assurances, avec des primes en hausse pour couvrir les catastrophes naturelles, devient cruciale.

Beth Potter exhorte les Canadiens à soutenir le secteur touristique local, en particulier après cette saison éprouvante : « Soutenez vos voisins et prévoyez de visiter les endroits inaccessibles cette année lorsqu’ils se reconstruiront après cet été difficile. »

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Recent Comments